AFTES projet HS2

Projet HS2 (Grande Bretagne) : le calendrier jusqu’en 2025

26 juillet 2022 Non Par Marie-Christine MICHEL

HS2 Ltd révèle le calendrier des principaux contrats et travaux jusqu’en 2025. A cette date, la phase 1 pour Birmingham sera pratiquement achevée.

 

Lors de la conférence NCE’s Future of Rail, Tim Smart, Directeur de la phase 2 du Projet HS2, a présenté un calendrier précis du Projet. Il a tout d’abord annoncé que le gagnant du contrat pour la construction de la station d’échange écologique est Laing O’Rourke.

 

En août débuteront les travaux de creusement des tunnels de Northolt. Les deux tunneliers nécessaires au creusement de ce bitube de 21 kms ont en cours de montage sur le site de West Ruislip depuis novembre 2021 et devrait achever leur course en août 2024.

En septembre, HS2 Ltd désignera son partenaire pour la conception et la livraison des 58 km situés entre Birmingham et Crewe (Phase 2a). Les soumissionnaires présélectionnés sont 2 Connect (Aecom Costain JV), AMS (Atkins, Mace, Systra JV) et Jacobs. Le contrat est estimé à 500 millions de livres.

 

 

Dans la foulée, d’ici décembre, la soumission pour les travaux de la phase 2a sera ouverte aux entreprises.

Le tunnel de Long Itchingdon Wood dans le Warwickshire sera le premier tunnel de HS2 à se terminer, début 2023. Le tunnelier Dorothy, lancé par BBV (Balfour Beatty Vinci JV) est bien parti pour parcourir les 1,6 km du trajet.

 

En février 2023, MDJV (Mace Dragados JV) démarrera les travaux de construction de la nouvelle gare Curzon Street de Birmingham dont le coût est estimé à 570 millions de livres sterling. Ils sont partenaires de WSP et de Grimshaw Architects, concepteurs de cette gare à neutralité carbone. Il s’agira de la première station terminus interurbaine construite en Grande-Bretagne depuis le XIXe siècle.

 

Le tunnel de Bromford dans le Warwickshire permettra aux trains venant de de Delta Junction à Water Orton de se rendre à Biemingham. Initialement prévu d’une longueur de 2,8 km, HS2 Ltd prévoit de doubler sa longueur, en la portant à 5,7 km, réduisant ainsi à la fois les contraintes d’une zone urbaine importante et les impacts sur les avoisinants et les entreprises. Son creusement est prévu pour mars 2023 et devrait s’achever en septembre 2024.

 

Le contrat pour la construction du dépôt de Washwood Heath, conçu par Jacobs-Atkins, sera attribué en octobre 2023. Situé au nord-est du centre-ville de Birmingham, il sera le principal centre de contrôle du HS2. La liste des candidats retenus pour le contrat de construction, dont la valeur est estimée à 275 millions de livres sterling, a été annoncée l’année dernière et comprend Gulermak Ağır Sanayi İnşaat ve Taahhüt A Ş et Gulermak Sp z o.o. ; Vinci et Keltbray et VolkerFitzpatrick et VolkerRail.

Le creusement du tunnel d’Euston commencera en février 2024. Le tunnel de 7,2 km partira du terminus d’Euston, au centre de Londres, et traversera la ville en direction du nord-ouest jusqu’à la nouvelle station Old Oak Common, atteignant 50 m de profondeur. Les travaux préliminaires débuteront cet été et il sera construit par SCS JV. Il sera revêtu de voussoirs en béton préfabriqué, préparés par Pacadar UK dans son usine de l’île de Grain dans le Kent. SCS JV a récemment obtenu une rallonge de 78 millions de livres sterling pour les coûts de creusement du tunnel.

Peu après, en mars 2024, le creusement du tunnel dans les Chilterns devrait s’achever. Avec une longueur de 16 km, il s’agit du plus long tunnel de l’itinéraire, et les tunneliers de 2 000 t Florence et Cecilia ont été conçus spécifiquement pour le mélange de craie et de silex sous les Chilterns. Exploités par Align (Bouygues Travaux Publics, Sir Robert McAlpine et VolkerFitzpatrick JV), les deux tunneliers travaillent déjà depuis plus d’un an à travers les collines des Chilterns et ont achevé la première phase jusqu’à Chalfont-St-Peter en mars.

 

 

Il est prévu que la boîte ouest à Old Oak Common s’achève en avril 2023. Cet ouvrage particulier est réalisé par SB3 (Balfour Beatty Bachy Soletanche JV). Les travaux de réalisation sont en cours mais sa paroi de 1,8 km de long semble être un casse-tête selon le directeur de Projet, Carl Dunsire : « c’est un cauchemar total »

Pour suivre le projet HS2